Le monde de l’ORL > Partenaires

Partenaires

IFOS – The International Federation of ORL Societies

The International Federation of ORL Societies (IFOS), is a non-political organization representing over 50,000 Otolaryngologists belonging to about 120 member nations. There is a huge global discrepancy in available resources and manpower and this greatly modulates our activity.

IFOS was founded in 1965 to provide continuity between World Congresses, it has evolved to deal on a global basis with the problems of people with ORL disease by means of an active secretariat and committee structure; lobbying the World Health Organization; a leader in the global program for hearing loss prevention; providing interchange between centers, especially in Europe through the Twin Cities Project; publishing a newsletter and mainting the interactive website. It has a continuing medical educational role and has developed a model undergraduate curricula; it has now initiated CME conferences between World Congresses and recently started the Worldwide Action « Hearing for All ».

Société International d’Oto-neurologie de Langue Française – SIOLF

Fondation pour l’Audition

La Fondation Pour l’Audition a été créée par Françoise Bettencourt Meyers, Jean-Pierre Meyers et la Fondation Bettencourt Schueller. Elle est reconnue d’utilité publique depuis octobre 2016. Elle a pour ambition de devenir l’organisme de référence qui porte la cause de la santé auditive en France.

Elsevier Masson

Elsevier Masson est notre éditeur depuis 2014 pour les rapports de la SFORL.

Il publie également nos revues :

  • Annales françaises d’oto-rhino-laryngologie et de pathologie cervico-faciale
  • European Annals of Otorhinolaryngology, Head and Neck Diseases

REFCOR

QU’EST QUE LE REFCOR ?

Le REFCOR (réseau d’Expertise Français sur les Cancers ORL Rares – French Network of Rare Head and Neck Tumors) a été créé en 2008 sous l’impulsion de la Société Française d’ORL (SFORL), grâce à un financement de l’Institut National du Cancer (INCa). Il regroupe la plupart des centres français spécialisés dans le traitement des cancers de la tête et du cou, incluant différentes spécialités (chirurgiens ORL, chirurgiens maxillo-faciaux, médecins anatomopathologistes, radiothérapeutes, oncologues). Il a pour mission d’améliorer la prise en charge des patients et de développer la recherche dans le domaine des cancers rares de la tête et du cou :

– Cancers rhinosinusiens
– Cancers des glandes salivaires
– Cancers rares des voies aérodigestives supérieures
– Cancers de l’oreille et de l’os rocher

Le REFCOR regroupe en France 27 centres experts régionaux. Chacun est multi-sites soit un total de 44 centres actifs. Ces centres sont fédérés autour d’un centre national comprenant une entité administrative, située à l’Institut Gustave Roussy, coordonnée par le Dr François Janot, trésorier de l’association, et responsable de la répartition des fonds alloués par l’institut national du cancer (INCa). Le Pr. Bertrand Baujat est secrétaire de l’association et responsable de la coordination de la base de données recueillant les données épidémiologiques et thérapeutiques des dossiers des patients traités depuis 2010. Chaque centre est coordonné par un médecin aidé par un attaché de recherche clinique (ARC). Un groupe de médecins anatomopathologistes spécialisés (groupe REFCOR path) assure l’aide au diagnostic initial et une deuxième lecture diagnostique des cas difficiles.

Les missions du REFCOR sont :

– de rédiger des recommandations (référentiels) basées sur l’analyse de la littérature scientifique
– de proposer un avis de recours, via les médecins référents, qu’il soit médical, chirurgical ou anatomopathologistes. Les dossiers peuvent être discutés en réunion de concertation pluridisciplinaire (RCP) nationale deux fois par mois.
– de soumettre les cas de diagnostic difficile aux experts anatomopathologistes du réseau pour une deuxième lecture d’améliorer les connaissances épidémiologiques concernant ces tumeurs (base de données nationale anonymisée)
– de favoriser la recherche fondamentale en particulier la génomique et la protéomique de ces tumeurs
– de découvrir de nouveaux traitements en particulier chimiothérapie et thérapies ciblées pour ces tumeurs jusqu’ici peu sensibles aux traitements médicamenteux.

GETTEC

Cette association a pour but de promouvoir et soutenir la recherche au profit des patients porteurs de tumeurs de la tête et du cou, en regroupant les spécialistes des diverses disciplines médicales et chirurgicales concourant à la prise en charge des tumeurs malignes et bénignes de la tête et du cou. Cette association se préoccupe de recherche clinique et biologique. Elle travaille en coordination avec des structures ayant les mêmes objectifs (GORTEC : Groupe d’Oncologie et de Radiothérapie des tumeurs de la Tête et du Cou, orthophonistes des centres, EORTC…)

L’Intergroupe ORL

L’intergroupe ORL qui regroupe le GORTEC (Groupe d’oncologie radiothérapie tête et cou), le GETTEC (Groupe d’étude des tumeurs de la tête et du cou), le GERCOR (Groupe coopérateur multidisciplinaire en oncologie) et le REFCOR (réseau d’Expertise Français sur les Cancers ORL Rares) ;

Fermer le menu

Bureau – Alain UZIEL

 

Titre Nom Prenom

                   Le passage de Lorem Ipsum standard, utilisé depuis 1500

                     «Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,sed do eiusmod tempor incididunt

                   Le passage de Lorem Ipsum standard, utilisé depuis 1500

                      «Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,sed do eiusmod tempor incididunt

                   Le passage de Lorem Ipsum standard, utilisé depuis 1500

                      «Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit,sed do eiusmod tempor incididunt